Que vont devenir les sieges britanniques ?

– lundi 18 Juin 2018

Les élections européennes, c’est tous les cinq ans !

Les prochaines ont lieu entre le 23 et 26 mai 2019. Elles approchent mais quelques détails restent à régler, notamment la redistribution des sièges des eurodéputés britanniques suite à leur sortie de l’UE.

Le Royaume-Uni compte actuellement 73 sièges au sein du parlement européen mais le Brexit devant prendre effet en mars 2019, les britanniques ne participeront pas aux élections des eurodéputés.

Suite à de longues négociations entre les États-membres, le Conseil européen — qui réunit les chefs d’État — a proposé une nouvelle répartition des sièges qui a été adoptée par le Parlement lui-même ce mercredi 13 juin.

Ce projet propose que suite au départ des Britanniques le Parlement européen passe de 751 à 705 membres. Sur les 73 sièges du Royaume-Uni, 27 seront répartis dans 14 états-membres qui pourront ainsi ajuster leur représentation à la suite des évolutions démographiques de ces dernières années. C’est par exemple le cas de la France qui obtient 5 sièges supplémentaires et passera donc de 74 à 79 sièges.

Le traité de Lisbonne plafonnant le nombre de députés à 751, les 46 sièges restants seront gardés en réserve en cas d’une nouvelle adhésion d’un pays au sein de l’UE.

Rendez-vous maintenant les 28 et 29 juin, date à laquelle les dirigeants européens des 27 états réunis en conseil devraient officialiser cette répartition des sièges.

Actualité suivante
Quelques actus-pays

Actualité précédente
Vos données personnelles


Voir les autres actus de l’UE