Etudiants Erasmus, que se passera-t-il apres le Brexit ?

– jeudi 31 janvier
Au 30 mars, on comptera environ 14 000 jeunes issus des 27 pays de l’Union européenne installés au Royaume-Uni en Erasmus+ et 7 000 étudiants britanniques dans un Etat membre.
Heureusement, l’accord de retrait négocié entre les Britanniques et l’Union prévoit la continuité des programmes Erasmus+ après le 29 mars, date du Brexit.  Mais si cet accord est rejeté par le Parlement britannique, ces jeunes pourraient ne pas pouvoir achever leur semestre ni bénéficier des bourses européennes qui leur ont été octroyées dans le cadre de ce programme.
La Commission européenne a alors décidé cette semaine de prendre les devants afin d’atténuer l’impact pour ces étudiants d’un Brexit sans accord, une situation de plus en plus probable selon les dirigeants européens.
Cela signifie que les étudiants et les stagiaires Erasmus+ européens au Royaume-Uni et les britanniques à l’étranger au moment du retrait le 29 mars pourront terminer leur année et continuer de recevoir les financements ou les bourses correspondants.
La proposition de la Commission doit maintenant être adoptée par les députés au Parlement européen et par les Etats membres en Conseil.
Actualité suivante
Brexit, et pendant ce temps là…

Actualité précédente
Le Royaume-uni relance les 27


Voir les autres actus de l’UE