La fin du roaming

– Jeudi 15 juin

Un espace unique pour utiliser son smartphone sans surcoûts. Voilà ce qu’est L’Union européenne depuis ce jeudi 15 juin.

Concrètement, un appel, un SMS ou une navigation internet effectués depuis un autre pays de l’UE n’entraînent plus de frais dits de « roaming » ou d' »itinérance »… On appelait ainsi les surcoûts appliqués par les opérateurs qui aboutissaient à des factures particulièrement salées pour les businessmen voyageant régulièrement ou les distraits oubliant de couper la fonction « données à l’étranger » en franchissant une frontière.

Désormais, en principe, le consommateur paiera pour les communications passées lors de ces courts séjours dans l’UE le même prix que celui réglé dans son pays.
C’est le principe, mais il faut rester vigilant et se renseigner auprès de son opérateur. Chacun pourrait fixer un plafond au delà duquel le transfert de données en gigaoctets ne serait plus gratuit.

En tout cas, en ces temps d’euroscepticisme, les dirigeants européens — le président de la Commission Jean-Claude Juncker en tête — étaient tout sourire ce jeudi pour vanter la suppression du « roaming » comme un exemple concret d’une UE qui « facilite la vie » et de l’intérêt de cohabiter à 28 pays (avec encore le Royaume-Uni pour quelque temps).

Actualité suivante
Brexit, here we are !

Actualité précédente
La Grande Bretagne commence les négociations


Voir les autres actus de l’UE