Brexit, quelles news ?

– Mardi 27 novembre 2018

Depuis que les  Britanniques ont voté en juin 2016 pour sortir de l’UE, le mot Brexit résonne dans tous les médias. Mais que signifie-t-il pour nous, citoyens, de chaque côté de la Manche ?

Ça veut dire quoi, quitter l’UE après 45 ans d’Union ? La question n’est pas simple tant elle implique une multitude de domaines, et la réponse est encore floue. Car deux ans et demi après ce referendum, le texte proposé et approuvé ce dimanche — pour l’heure, seulement par les 28 chefs d’Etat — définit les conditions de départ, fixe la période de transition et ne fait qu’évoquer les futures relations entre le Royaume-Uni et l’UE.

Parmi les conditions de départ, il est notamment prévu que les citoyens européens installés au Royaume-Uni et les citoyens britanniques installés dans un des pays de l’UE conservent leurs droits et que les décisions de la Cour de justice de l’Union européenne continuent de s’appliquer au Royaume-Uni pendant la période de transition. De même, pour honorer les accords de paix signés en 1998, il a été prévu que la frontière entre les deux Irlande ne soit pas rétablie.

Or, pour ne pas séparer les deux Irlande économiquement, les 28 chefs d’Etat se sont mis d’accord pour que le Royaume-Uni reste tout entier dans l’Union douanière le temps de trouver une solution à cette question.

Rien ne garantit encore que ce texte soit au goût de la majorité du Parlement britannique, qui pourrait bien le rejeter lors de son vote du 11 décembre, car la Première Ministre Theresa May y a une très courte majorité.
Et comme l’UE n’entend pas définir sa future coopération avec le Royaume-Uni si un premier accord sur les modalités de sortie n’est pas trouvé avant le 29 mars, on risquerait le No Deal. Les conséquences du Brexit seraient alors à définir au cas par cas, dans des milliers de domaines, par les Cours de justice et les gouvernements britannique et de chacun des 27 Etats. Le casse-tête !

En revanche, si ce texte est accepté par les Britanniques, puis par le Parlement européen, alors le Royaume-Uni sortira de l’UE le 29 mars prochain tout en bénéficiant d’une période de transition jusqu’en décembre 2020 voire jusqu’en 2022 pour négocier ses nouvelles relations.

A quelles conditions pourra-t-on entrer voire s’installer en Grande-Bretagne ? Pourra-t-on encore y passer une année en Erasmus ? Quels accords de pêche seront passés ?… En somme, beaucoup reste à faire avant de pouvoir mesurer l’impact du Brexit sur nos voyages, nos échanges ou nos économies respectives. Si l’accord de retrait obtient le vote du parlement britannique avant la nouvelle année, 2019 sera décisive pour les futures relations britannico-européennes !

Stay tuned 🙂

Et pour compléter votre lecture sur le Brexit, connectez-vous à www.touteleurope.eu

 

Actualité suivante
Un vote reporté…

Actualité précédente
Ca bouge !?!


Voir les autres actus de l’UE