Les contrôles et les vacances !

– Mercredi 17 février 2016 –

On vous parlait la semaine dernière des contrôles aux frontières intérieures de l’espace Schengen. Ca change quoi pour les vacances ? Cela veut-il dire qu’on ne peut plus aller d’un pays à un autre en Europe ? Comment se passent les contrôles ?

A vrai dire, cela dépend des pays. La plupart organisent des contrôles aléatoires, c’est-à-dire qu’ils contrôlent uniquement certains véhicules et laissent passer les autres librement.

C’est le cas du Danemark à sa frontière allemande. Les policiers font signe à certaines voitures de s’arrêter pour contrôler leur identité. Cela provoque des ralentissements : tous les matins, à la frontière, il y a plusieurs kilomètres de bouchons ! Ce qui bien sûr est un problème par exemple pour les travailleurs frontaliers qui habitent en  Allemagne et  travaillent au Danemark.

A cause des ralentissements, certains vacanciers qui n’en ont plus l’habitude renoncent à traverser la frontière. Du coups dans l’autre sens, les commerçants allemands remarquent par exemple qu’il y a moins de touristes danois qui viennent en Allemagne pour passer le weekend. Dommage pour l’économie locale !

Parfois, c’est pire, les contrôles sont systématiques. C’est le cas pour aller du Danemark à la Suède, il faut soit prendre le ferry, soit emprunter le grand pont qui relie Copenhague à Malmö. Là, la police contrôle tout le monde. Il faut donc deux fois plus de temps pour faire la traversée !

L’Autriche a aussi décidé de contrôler drastiquement toutes ses frontières. Les habitants du sud de l’Allemagne qui aiment aller skier en février dans les montagnes autrichiennes ont paraît-il l’habitude des bouchons sur la route des vacances. Mais cette année, ils seront encore plus longs, puisque la police y effectue des contrôles.

Autre exemple, les trains de nuit ne circulent plus entre la frontière autrichienne et slovène, pour ralentir le flux de migrants ! Et l’Autriche veut faire des contrôles le long de l’autoroute qui va vers l’Italie, et qui est extrêmement fréquentée par les touristes et les camions…

A part des bouchons et le temps passé, les contrôles ont pour le moment comme conséquence pour les touristes de les ralentir dans leur liberté de circulation. En revanche, le fait que certains touristes  évitent de passer les frontières contrôlées risque de représenter très vite des pertes économiques pour les régions frontalières !

A suivre…

Actualité suivante
Accord conclu avec la Grande-Bretagne !

Actualité précédente
La Bosnie dépose sa demande d’adhésion à l’UE


Voir les autres actus de l’UE