Vidéos

Cartes

Jeux

News

Dossiers

Liens

6 seconds


Commandez
nos outils !


Le mémento

L’exposition

Les animations


Contact


Vidéos

Cartes

Jeux

News

Dossiers

Liens

Que recherchez-vous ?

Actu

Du vote français aux groupes européens, quels changements ?

L’actu du 27 mai 2019 /

Au lendemain des élections européennes, les euro-députés élus s’organisent en groupes politiques au sein du Parlement.
Qui sont les vainqueurs / les perdants en France et en Europe ? 
Dans l’hexagone c’est le Rassemblement National de Marine Le Pen, qui sort vainqueur du scrutin. Avec 23,3% des voix, il passe de justesse devant le parti du Président de la République (LREM), à 22,4%. L’extrême droite française devrait rejoindre l’alliance des euro-septiques de l’italien Matteo Salvini pour le moment au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL). Toutefois, la déferlante euroseptique n’a pas eu l’ampleur prédite au niveau européen. Les scores des “anti-Europe” sont moins élevés que prévus aux Pays-bas, au Danemark, en Allemagne ou en Autriche. En outre, les divergences de vue entre ces partis sont profondes, empêchant la formation d’un bloc compact. Ce qui fait dire à la chercheuse Nathalie Brack, spécialiste de l’eurosepticisme, qu’on risque d’avoir “beaucoup de bruit, mais peu d’influence”. 
Malgré les scores en demi-teinte de LREM, le groupe libéral qui accueillera le parti du Président français au niveau européen, sort gagnant du scrutin. Avec 109 eurodéputés, le rassemblement des centristes et libéraux ADLE de l’UE devient la troisième force du Parlement européen. 
La “vague verte” dans une grande partie de l’Europe a également touché les côtes françaises. Le parti de Yannick Jadot double son score de 2014 passant de 6 à 12 élus européens. Dans l’ensemble de l’UE, le groupe des écologistes Verts/ALE  gagne 17 euro-députés et deviennent la quatrième force avec 69 sièges.
Les grands perdants, côté français, sont les partis traditionnels : les Socialistes et Les Républicains. Leur nombre de sièges est divisé par deux par rapport à 2014. Ils envoient respectivement 5 et 8 euro-députés au Parlement de Strasbourg. Pourtant, à l’échelle de l’UE, le groupe des conservateurs PPE (Parti Populaire Européen) qui a perdu une quarantaine de sièges conserve son premier rang avec 180 eurodéputés. Le groupe des socialistes et démocrates S&D perd aussi quarante élus mais se maintient avec 145 sièges comme principale force d’opposition, notamment grâce aux bons scores en Espagne et en Italie. 
Quelles conséquences sur les politiques européennes à venir? 
L’ampleur de la poussée écologiste devrait influencer l’agenda européen en faveur d’une politique climatique plus ambitieuse. Combinée à la progression des euro-septiques, ces forces ralentiront surement la conclusion d’accords de libre-échange. Des accords que l’un accuse de mettre à mal les normes écologiques, de favoriser les émissions polluantes quand l’autre y voit une mondialisation néfaste pour les identités nationales. Les anti-Europe comme les Pro-climat pourraient également s’accorder sur la critique de l’austérité budgétaire. 
Beaucoup, comme Eric Maurice de la fondation Robert Schuman,  estiment que les euroseptiques, plutôt que d’imposer leur agenda (migration, identité, etc) risquent d’être des facteurs de blocages. Ils pourraient chercher à ralentir les décisions et la recherche du consensus. 
De manière plus générale le morcellement inédit des forces politiques en présence pourrait mettre à mal l’image d’unité du bloc européen. Une cohérence pourtant nécessaire à la crédibilité de l’Union lors des négociations avec la Chine, la Russie, ou encore les USA. 
Et les britanniques dans tout ça? 
Le Brexit, ou plutôt son éternel report, a pour conséquence le maintien d’euro-députés britanniques au Parlement européen. Ainsi, les Français qui devaient envoyer 79 élus à Strasbourg, laisse provisoirement 5 sièges aux britanniques. Des sièges qui seront ré-attribués lors de la sortie définitive du Royaume-Uni

Qu’est-ce que vous souhaiteriez partager avec les autres européens dans les années à venir ?

Immersion citoyenne sur l’Europe et l’Union européenne

Tous les jours l’actualité européenne nous donne des éléments à la fois de notre diversité et de ce qu’on construit avec les autres Européens. Retrouvez l’essentiel des actus ici et gardez le fil !

Et vous, à Romain… vous auriez répondu quoi ?

Actu

Commission européenne : la nouvelle équipe enfin aux manettes

L’actu du 2 décembre 2019 / Depuis le 1er décembre, c’est officiel, l’équipe des 27 commissaires européens (un par État membre) est entrée en fonction. Elle sera dirigée par l’Allemande (...)
Actu

Une nouvelle Commission européenne bientôt aux affaires ?

L’actu du 15 novembre 2019 / Tous les commissaires européens issus des 27 Etats membres de l’UE ont maintenant passé leur grand oral devant le Parlement européen. La France — qui avait  (...)
Actu

Ursula von der Leyen : qui est la nouvelle tête de l’UE ?  

L’actu du 2 septembre 2019 / Le 1er novembre prochain, l’allemande Ursula von der Leyen prendra la tête de la Commission européenne. Elle s (...)
Actu

Ursula von der Leyen élue présidente de la Commission par le Parlement

L’actu du 16 juillet 2019 / Après deux semaines d’incertitude, le Parlement européen a finalement élu la candidate proposée pour la présidence de la Commission européenne par les 28 Chefs d’Etats et de g (...)
Actu

Le Parlement élit son président

L’actu du 3 juillet 2019 / C’est finalement Da (...)

Les députés européens par pays

Actu

Les nouveaux visages à la tête de l’Europe

L’actu du 2 juillet 2019 / Ce mardi soir, après près de trois jours de Sommet européen exceptionnel, les leaders des 28 ont finalement réussi à tomber d’accord sur quatre noms pour la tête de l’Union européenne. Le d (...)
Actu

Un Parlement européen dans les starting-blocks après les élections

L’actu du 2 juillet 2019 / Ce mardi 2 juillet 2019, la 9ème Symphonie de Beethoven retentissait dans l’hémicycle strasbourgeois du Parlement européen. La cérémonie marque l’ouverture d’une nouvelle p (...)

Une circonscription en France pour les élections de mai 2019

Quels groupes politiques après les élections de 2019 ?

9- Une question essentielle !
Actu

Renouvellement des institutions de l’UE : où en est-on ?

L’actu du 20 juin 2019 / Au Parlement, les négociations s’accélèrent. Voila bientôt un mois qu’ils ont été élus et déjà, les euro-députés ne chôment pas. Le Parlement européen est en ébullition (...)
Actu

Quel quatuor à la tête de l’UE ?

L’actu du 29 mai 2019 / Mardi dernier, le 28 mai, les dirigeants des vingt-huit se retrouvaient à Bruxelles pour (...)
4- Ok coach !
Actu

Elections : les résultats au Parlement européen

L’actu du 26 mai 2019 / Ce dimanche 26 mai, les citoyens européens en âge de voter ont pu élire leurs euro-députés pour la période : 2019-2024. Les électeurs se sont déplacés en (...)
Dossier

Mon vote aux européennes : pourquoi, comment ?

Les deux guerres mondiales très meurtrières du XXème siècle qui ont plongé le continent dans une situation économique et sociale chaotique, ont fait l’effet d’électrochocs. Durant les années qui ont suivi, les Etats européens ont cher (...)
Actu

Comment et où voter dimanche 26 mai ?

L’actu du 25 mai 2019 / Vous êtes un citoyen européen, une citoyenne européenne c’est à dire que vous avez la citoyenneté d’un des Etats de l’Union européenne et c’est la première fois que vous votez ?
Actu

Le Spitzenkandidat : Késako ?

L’actu du 6 mai 2019 / Avez-vous déjà entendu parler du Spitzenkandidat ? Ce mot imprononçable vient de l’allemand. Il est utilisé dans le contexte des élections européennes pour désigner la tête de liste des par (...)
Actu

Les médias en Europe : un espace de liberté en danger ?

L’actu du 3 mai 2019 / Ce vendredi marque la journée internationale de la liberté de la presse : une bonne occasion d’interroger la situation des médias autour de nous. Notre continent fut le berceau du co (...)

L’Europe c’est pas sorcier ?

L’Europe c’est pas sorcier est une opération transmedia, participative et intergénérationnelle sur l’Europe dédiée aux enfants, aux adolescents et jeunes adultes, aux parents et grands parents.

En mettant les internautes en immersion sur les sujets européens qui les intéressent, ce site est un des éléments de l’opération L’Europe c’est pas sorcier qui se décline aussi en une exposition, un mémento et des événements en région.

C’est L’Union européenne expliquée à tous. Son histoire, les gens qui y vivent et qui la font, les traités, les institutions et leurs rôles, les chefs d’Etat et les commissaires, les ministres et les députés, les sujets de tous les jours et l’Europe de demain.

L’opération est produite à l’initiative de et par Graine d’Europe qui associe sa démarche de sensibilisation à l’Europe à la philosophie de l’émission « C’est pas sorcier » pour créer le concept « L’Europe c’est pas sorcier », en partenariat avec France Télévisions.

Commandez nos outils !


Le mémento

L’exposition

Les animations
Une production
avec
Nos partenaires en région