Vidéos

Cartes

Jeux

News

Liens

6 seconds


Commandez
nos outils !


Le mémento

L’exposition

Les animations


Contact


Vidéos

Cartes

Jeux

News

Liens
Dossier

Le défi européen de la contraception

A Lyon, dans Et aussi ! les lycéens veulent partager un système de contraception plus accessible à tous.

Même au 21e siècle, l’accès à la contraception reste un défi au sein de l’Europe. 69,2 % des femmes européennes entre 15 et 49 ans, mariées ou en couple, déclarent avoir recours à un contraceptif. Ce taux est inférieur à celui de l’Amérique du Nord, et a pour conséquence d’entraîner un nombre élevé de grossesses accidentelles. Sur le continent européen, 43% des grossesses sont encore considérées comme non-désirées.

Des vrais progrès mais pas de remboursement généralisé

Comment expliquer cette stagnation ? Le Forum parlementaire européen sur la population et le développement, qui milite sur ces thèmes, pointe l’absence de programmes de remboursement généralisés des moyens de contraception.

A l’échelle du continent européen, l’atlas de la contraception 2019 indique que 28 pays ne remboursent pas ou insuffisamment les contraceptifs. Au sein de l’UE, seuls la France, la Belgique et le Royaume-Uni font figures de bons élèves.

La sécurité sociale française rembourse ainsi à 65% les pilules de 1ère et 2ème générations, stérilets et autres dispositifs intra-utérins. La pilule est par ailleurs gratuite pour les mineures et les femmes les plus précaires.

La Belgique est allée encore plus loin en décidant récemment d’appliquer la gratuité totale des contraceptifs pour les femmes jusqu’à 25 ans, à l’exception de la pilule du lendemain, gratuite tout au long de la vie.

Moins bien classés par l’Atlas de la contraception, le Portugal et la Roumanie ont néanmoins rendu possible l’achat de la pilule contraceptive en pharmacie, sans ordonnance obligatoire.

 

Le risque d’un retour en arrière

Il y a néanmoins peu de chance que l’exemple belge soit généralisé à l’échelle de l’Union européenne. Les sujets qui touchent aux droits reproductifs et sexuels divisent profondément les Etats-membres, arc-boutés sur leurs prérogatives en matière religieuse et sociétale.

En 2018, le Conseil de l’Europe — institution qui regroupe 47 Etats du continent européen pour la défense des droits de l’Homme, de la démocratie et de l’Etat de droit — a même mis en garde contre « le retour des menaces qui pèsent sur la santé et les droits reproductifs des femmes dans plusieurs pays (…). Des lois et politiques ont eu pour objectif de revenir sur les protections existantes en la matière, notamment en introduisant des restrictions d’accès à l’avortement et à la contraception. »

Figure de proue des Etats anti-avortement, la Pologne a interdit en 2017 l’achat sans ordonnance de la pilule du lendemain pour les femmes de plus de 15 ans.

Immersion citoyenne sur l’Europe et l’Union européenne

Qu’est-ce que vous souhaiteriez partager avec les autres européens dans les années à venir ?
Les sujets abordés ici sont tous collectés auprès des personnes à qui nous avons posé la question.
Et vous, à Fred, vous lui auriez répondu quoi ?

Ok coach !
Et bim !
Bonne idée !
Un grand champion
Dossier

Chaîne de secours : l’UE à la rescousse  ?

A Lyon, les futurs pompiers de La Favorite à Ste Foy veulent une chaîne de secours plus courte ! Bonne idée ! Les systèmes de secours d’urgence diffèrent beaucoup selon les pays, car ils restent l’apanage des Etats membres. Si la F (...)
Pas mal !
Dossier

A travail égal, salaire égal ?

Nul besoin de voyager bien longtemps pour se rendre compte combien les salaires peuvent varier entre voisins européens. Progressivement pourtant, la construction européenne a bien cont (...)
Et aussi...
Dossier

Les soldes en ordre dispersé

Si les soldes se déroulent généralement en hiver et en été, la manière d’arrêter les dates diverge grandement d’un pays européen à l’autre. La majorité d (...)
Cher de pouvoir !
Dossier

La lente reconnaissance du sport handicapé

Dans Un grand Champion ça discute accès aux sports pour les handicapés ! 80 millions de personnes vivent aujourd’hui avec un handicap dans l’Union européenne. Mais, selon le forum européen des personnes handicapées, la mo (...)
Dossier

Etudier ailleurs en Europe directement après le bac ?

Dans « Ok coach ! » la première chose qui vient à l’esprit de Romain quand Fred lui pose la question c’est le fait de pouvoir aller étudier en Europe le plus tôt possible. La mobilité internationale (...)
Dossier

Un président pour l’Europe ?

On reproche souvent à l’Europe de ne pas avoir de visage, d’être une sorte d’autorité obscure dirigée par les “technocrates bruxellois”. C’est vrai, l’Europe n’a pas de Président… …En fait, elle en a au moins trois ! (...)
Dossier

Un internet européen

Dans « Et bim ! », Noa lui, partagerait le même internet, mais européen. Comment mieux protéger les données personnelles des citoyens de l’Union européenne (UE)? Depuis 2013, et les révélations par Edward Snowden d’u (...)
Dossier

Passer son permis à Copenhague ?

Dans « Et bim ! » Simon aimerait qu’il soit possible de passer son permis là où, en Europe, on  lui apprendrait à conduire avec les vélos. Passer son permis de conduire à l’étranger, est-ce possible ? Par (...)
Dossier

Mettre les transports en commun ?

Dans « Et bim ! », Léa pense d’emblée à partager la même carte de transport que les lettons,  les espagnols… Mutualiser les réseaux de transports en commun entre les villes de l’Union européenne. Cette idé (...)

L’Europe c’est pas sorcier ?

L’Europe c’est pas sorcier est une opération multimédia, interactive et intergénérationnelle sur l’Europe dédiée aux enfants, aux adolescents et jeunes adultes, aux parents et grands parents.

En mettant les internautes en immersion sur les sujets européens qui les intéressent, ce site est un des éléments de l’opération nationale qui se décline aussi en une exposition, un mémento et des événements en région.

C’est l’Europe expliquée par Fred et Jamy. Son histoire, les gens qui y vivent et ceux qui la font, les traités, les institutions et leur rôle, les chefs d’Etat et les commissaires, les ministres et cette année surtout, les députés.

L’opération est produite à l’initiative de et par Graine d’Europe qui associe sa démarche de sensibilisation à l’Europe à la philosophie de l’émission « C’est pas sorcier » pour créer le concept « L’Europe c’est pas sorcier », en partenariat avec FranceTVEducation.

Commandez nos outils !


Le mémento

L’exposition

Les animations
Une production
avec
Nos partenaires en région