Le Parlement europeen et l’affaire des Panama papers

– Vendredi 15 avril 2016 –

Vous avez entendu parler de cet énorme scandale financier qui ébranle toute la planète ! Des personnes et des entreprises du monde entier ont caché des milliards d’euros sur des comptes bancaires dans des paradis fiscaux. Un paradis fiscal, c’est un territoire sur lequel les taxes sont très basses et où on peut cacher de l’argent gagné dans un autre pays. Le problème, c’est que, quand quelqu’un cache de l’argent dans un autre pays, c’est souvent parce que cet argent a été gagné illégalement ou pour éviter de payer des impôts : c’est ce qu’on appelle l’évasion fiscale et c’est interdit !

Au Panama, ce petit pays d’Amérique centrale, un cabinet d’avocat s’était spécialisé dans l’évasion fiscale. Des milliards d’euros du monde entier ont ainsi été cachés par des chefs d’Etats, des grandes entreprises et des hommes d’affaires, pour certains européens.
Le parlement européen veut enquêter sur cette affaire pour faire revenir l’argent dans les pays européens et demande que les personnes concernées qui sont considérées comme délinquantes soient punies. Pour enquêter, il y a une solution : créer une commission parlementaire. Une commission, c’est un groupe de députés européens qui se réunit pour travailler sur un thème en particulier. Il existe à Bruxelles une commission parlementaire pour l’éducation, une pour l’économie, les transports… Les députés européens ont déjà voté pour le principe d’une commission chargée de cette affaire.
Reste à savoir comment procéder dans les détails. Il existe déjà au Parlement européen une commission chargée d’enquêter sur l’évasion fiscale.

Actualité suivante
Google à nouveau dans le collimateur de la Commission européenne

Actualité précédente
Le PNR adopté par les députés européens


Voir les autres actus de l’UE