Vos donnees personnelles

– mardi 5 Juin 2018

Où vont vos données personnelles ?

Depuis le 25 mai dernier la politique européenne de protection des données personnelles a franchi une étape, mais à quoi correspond-elle et quel est son impact sur notre quotidien à nous européens ?

C’est précisément en 1995, à une période qui correspond aux premiers développements d’internet dans les pays occidentaux, que députés et ministres européens ont voté une directive qui donnait alors les grandes lignes de la protection des données personnelles envisagée par la commission européenne.

Mais les inquiétudes des citoyens, de la société civile et des gouvernements sur ce sujet ont grandi au fil du développement du numérique et des nombreuses violations de ces données par des entreprises voulant les exploiter et parfois en tirer profit.

Alors en 2016, le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen ont voté un nouveau texte — cette fois un règlement qui impose un cadre législatif. Il se base sur la directive de 1995 en tenant compte des évolutions technologiques de ces dernières années. C’est ce règlement qui est entré en application le 25 mai 2018, après un délai de deux ans pour permettre aux entreprises et a chaque pays de s’adapter à ces nouvelles dispositions.

Et l’internaute dans tout ça ?
De fait il obtient plusieurs droits, comme par exemple celui de connaitre l’usage qui est fait de ses données personnelles mais aussi le droit à l’oubli qui lui permet de demander et d’obtenir d’une  entreprise qu’elle efface les données le concernant.

C’est pour cette raison qu’au moment de se connecter sur certains sites chacun de nous a pu lire des messages liés à l’utilisation de ses données personnelles. « Les informations recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement destiné à : … Vous pouvez vous opposer au traitement des données vous concernant et disposez du droit de retirer votre consentement à tout moment en vous adressant à :… »

L’objectif de ces messages est que chacun soit prévenu de manière visible et compréhensible du traitement des informations qu’il est amené à transmettre en ligne à une entreprise en se connectant à son site.

Non seulement ce règlement concerne tous les européens qui de fait ont maintenant la même protection, qu’ils habitent en France, en Italie, en Lettonie… mais il s’applique de surcroît à toutes les entreprises du web qui ont une activité au sein de l’Union Européenne, même si leur siège n’est pas basé dans un des pays membres.

Et si c’est à chaque Etat d’en assurer le respect dans son pays, ce règlement permet la collaboration entre les États-membres au sein du nouveau Comité européen de la protection des données qui remplacera l’actuel G29.

A suivre au quotidien…

 

Actualité suivante
Que vont devenir les sièges britanniques ?

Actualité précédente
Les prochaines élections


Voir les autres actus de l’UE